Comparatif Chipset Intel – X99 Z97 H97 Z87 H87 H81 Q87 Q85 B85

Diagramme du Chipset X99

Lorsque vous assemblez un PC ou bien recherchez des informations sur les performances optimales sur une configuration particulière, il est essentiel de bien comprendre la fonction du chipset et quel intérêt il y a à sélectionner un modèle par rapport à un autre.

Dans cet article nous affichons un comparatif visuel des différents modèles.

Sachez que les chipsets évoluent, de nouveaux modèles apparaissent régulièrement, nous tenterons de mettre à jour les informations en conséquence, il se peut toutefois qu’il y ait un décalage. Rendez vous sur le forum si vous avez des doutes.

Le Chipset

Un chipset est un jeu de puces éléctroniques permettant la communication entre les différents éléments d’une carte mère incluant le processeur.

Chipset Intel Z97

En fonction du modèle, vous comprenez donc qu’il prendra en charge plus ou moins de fonctionnalités; par exemple le chipset Z97 prend en charge les processeurs de 4ième et 5ième génération tels que le suivant :

  • le i7 5960X Extreme Edition faisant parti de la quatrième génération – processeur Haswell

Les processeurs de la série Broadwell qui succèdent à Haswell devraient bientôt être révélés par Intel.

Prenons l’exemple de schémas incluant 2 chipsets de chez Intel, un modèle ancien : le H61 qui date de 2011 et le Z97 sorti en février 2014.

Voici leur schéma respectif :

Chipset H61 Schema du Chipset Z97

Et le X99 :

Diagramme du Chipset X99

La différence est de taille même si le principe reste identique, on retrouve bien la prise en charge respective des types de processeurs et aussi des bandes passantes entre éléments bien distinctes.

Le Z97 suit la logique de l’évolution des technologies avec la compatibilité avec PCIe 3.0, la mémoire DDR3/3L, des ports SATA de 6Gb/s, les ports USB 3.0. Quant au X99, le nouveau chipset Intel destiné aux gamers et utilisateurs exigeant, il autorise la gestion d’un processeur 8 coeurs tel que le dernier i7 sur LGA 2011 (socket), il permet aussi la gestion multi-tâche encore plus performante et comme on peut le remarquer sur le diagramme ci-dessu, la prise en charge de la mémoire DDR4 est d’actualité.

Les comparatifs

Pour rapprocher les types de chipsets, il nous faut distinguer leur utilisation, certains sont destinés à des PCs de haute performance, d’autres à un large public ou encore aux serveurs.

PCs de bureau classiques

la plupart des PCs sont équipés des chipsets suivants dont voici les particularités à titre d’appréciation :

 

Désignation Q65 B65 Q67 P67 H67 H81 H77 H87 H97
Support processeur Sandy bridge – LGA 1155 Haswell – Socket LGA 1150 Sandy & Ivy bridge – LGA 1155 Haswell – Socket LGA 1150 Haswell  & Broadwell – Socket LGA 1150
Nom de code Cougar point Lynx point Panther Point Lynx point Lynx point
Date de lancement 1er quart 2011 3ième quart 2013 2ième quart 2012 2ième quart 2013 2ième quart 2014
Graphiques intégrés Oui Non Oui Non Processor Graphics Processor Graphics Processor Graphics
Ecrans pris en charge 2 2 2 2 3 3
Support mémoire DDR3 1333 MHz DDR3 1600 MHz DDR3/3L 1600 MHz DDR3/3L 1600 MHz
RST * RST2 Oui Oui Oui Oui Oui Oui
Intel Smart Response Technology Oui Oui Oui
Small Business Advantage Non Oui Oui
Support USB au total (USB 3.0) 14 12 14 14 14 10 (2) 14 (4) 14 (6) 14 (6)
Ports SATA (6Gb/s) 6 (2) 6 (6) 6 (6) 4 (2) 6 (2) 6 (6) 6 (6)
PCIe 2.0 8 8 8 6 8 8 8
PCIe 3.0 0 0 0 0 0 0 Oui Oui
barettes Memoire DIMM par canal 2 2 2 2 2 1 1 2 2
Technologie Antivol Non Non Oui Non Non Oui Oui Oui
Technologie Intel vPro Non Non Oui Non Non Non Non
Overclocking Non Non Non Oui non Non Non Non Non

* Rapid Storage Technology (RST),i correspond à de meilleures performances pour les disques SSD et l’utilisation de mémoire cache dans ces derniers (Smart Response Technology – SRT).

Pour les portables, certaines particularités sont restreintes mais dans le fond on reprend les mêmes caractéristiques, ils sont souvent plus économique en matière de consommation d’énergie (HM76, HM75, UM67…).

Généralement, afin de les identifier on ajoute M à la suite de la première lettre. Exemple : QM87 ou HM87. Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter le site de Intel.

PCs pour entreprises

Q75 Q77 B85 Q85 Q87
Support processeur Ivy bridge – LGA 1155 Haswell – Socket LGA 1150
Date de sortie 2ième quart 2013
Support graphique graphique sur processeur
Support mémoire DDR3 1600MHz DDR3/3L 1600MHz
Lake tiny
RST Oui Oui Non Oui
Intel Smart Response Technology Oui Oui Oui Non Oui
Small Business Advantage Oui Oui
Support USB au total (USB 3.0) 14 (4) 12 (4) 14 (4)
Ports SATA (6Gb/s) 6 (6) 6 (4) 6 (6)
PCIe 2.0 8
PCIe 3.0 Oui
Memoire DIMM par canal
Technologie Intel vPro
Technologie Antivol
Overclocking Oui Oui Non Non Non

PCs performants

Z77 Z87 Z97 X99
Support processeur Ivy bridge – LGA 1155 Haswell – Socket LGA 1150 Haswell  & Broadwell – Socket LGA 1150 Intel Core i7 LGA 2011-v3
Date de sortie 2ième quart 2012 2ième quart 2013 2ième quart 2014
Support graphique graphique processeur
Support mémoire DDR3 1600 MHz DDR3/3L 1600 MHz DDR4 2133 MHz
Lake tiny
RST Oui Oui Oui
Intel Smart Response Technology Oui Oui Oui Oui
Small Business Advantage
Support USB au total (USB 3.0) 14 (6)
Ports SATA (6Gb/s) 6 (6) 10 (10)
PCIe 2.0 8
PCIe 3.0 1×16 2×8 1×8 et 2×4 1×16 2×8 1×8 et 2×4
Memoire DIMM par canal 2 2 2 4
Technologie Intel vPro
Technologie Antivol
Overclocking Oui Oui Oui Oui

Lors de vos recherches sur les carte mères, peu importe la marque (Asus, Gigabyte, MSI, ASRock…), vous pouvez vous référer dans un premier temps au chipset intégré et ensuite aux différentes particularités propres aux cartes mères assemblées.

Nous mettrons à jour ces tableaux comparatifs régulièrement.

Sites interessant :

http://ark.intel.com/fr#@Chipsets

http://www.intel.fr/content/www/fr/fr/chipsets/performance-chipsets/chipsets.html

http://ark.intel.com/fr/compare/82012,75016

Récupération données disque dur défectueux

Intérieur Disque dur SATA

Plusieurs symptômes affichent un disque dur défectueux. Par contre nous ne sommes jamais à l’abris d’une défaillance imprévue et foudroyante.

Avez vous procédé aux sauvegardes régulières sur un autre support ? La question à 1 € mais qui vaut de l’or lorsque vous avez toutes les photos de famille datant de mathusalem ou bien un livre que vous êtes sur le point de terminer !

Bien entendu; vous pouvez compter sur l’informaticien du dimanche qui est toujours disponible en cas de pépin, sauf que si vous le voyez une fois le problème révélé, il risque de ne pas pouvoir faire grand chose si ce n’est empirer votre cas. Vous avez finalement une dernière option plus onéreuse et toutefois plus efficace : envoyez votre disque à des professionnels de la récupération de données qui opèrent en salle dépourvue de poussière et avec tout l’équipement nécessaire.

Admettons pour cet article que vous n’avez pas le budget et décidez donc de tenter diverses manipulations qui peut être sauverons vos précieuses données et au pire, rien du tout.

Vous être prévenu, les astuces disposées ici sont à utiliser sans aucune garantie et au risque de perte totale de vos données.

Certaines méthodes connues telles le jet de disque dur, le placement dans un congélateur et autres brutalités ne sont pas recommandées sur les disques durs de nos jours.

Revoyons dans un premier temps la technologie embarquée dans un disque dur.

Comment  fonctionne un disque dur ?

Prenons l’example d’un disque dur SATA 2.5″, il est composé des éléments suivants :

  • Une carte éléctronique ou PCB (Printed Circuit Board)

Si l’on retourne cette carte, nous pouvons visionner les différents éléments importants :

disque dur sata controleur pcb

  1. Le MCU ou Micro Controleur Unit, représente le cerveau, il s’agit d’un processeur qui s’occupe des calculs et notamment des liaisons lecture/écriture.
  2. La puce mémoire est de type DDR SDRAM, les spécifications de tel ou tel disque montreront une mémoire cache de 32MB, 64MB…
  3. Le contrôleur VCM ou Voice Coil Motor s’occupe de faire tourner le moteur et de faire bouger les têtes de lectures/écritures. il peut atteindre des sommets en température (100 °C).
  4. La puce Flash (au milieu à gauche) comprend le code firmware permettant la communication entre MCU et l’équipement.

Il y a aussi des détecteurs de chocs permettant de prévenir le MCU en cas de vibrations plus ou moins intenses. Des diodes (sortes de fusibles) sont aussi disposées en cas de sur tension.

Voyons à présent ce qui se cache sous cette carte PCB :

HDA

Nous pouvons voir le moteur et les contacts qui permettent la communication avec le PCB.

A différents emplacements vous noterez des petits trous qui permettent le passage de l’air au travers un filtre afin d’équilibrer la pression entre extérieur et intérieur.

L’intérieur du disque

Intérieur Disque dur SATA

Nous y sommes enfin, les fameux plateaux, les têtes permettant de lire sur ces plateaux et le mécanisme apparant avec les aimants.

Les plateaux sont faits en aluminium ou en verre polis, recouverts à leur tour de couches de différents matériaux ferromagnétiqus (la présence des aimants créent un champs magnétique qui interragit avec ce matériau) , ils contiennent les informations

Têtes disque dur

On comprend que la précision est de mise lors du mouvement des têtes entre les plateaux, toute infime poussière ou particule de métal ou huile générée par les mouvements, peuvent avoir de conséquences dramatique, le rôle des filtres à cet égard est primordial.

On s’arrêtera ici pour cet article, allez dont voir sur la page suivante pour plus d’informations :

http://hddscan.com/doc/HDD_from_inside.html

Types de Panne

Il existe 3 catégories de panne :

  1. Panne logique : corruption du système de fichier NTFS, FAT ou autre (causée par virus ou autre problème indépendant qui endommage des fichiers), le disque lui même n’est pas touché.
  2. Electronique : la carte éléctronique est défectueuse (généralement placée sour le disque dur)
  3. Panne physique : la tête de lecture, les plateaux, le moteur, l’amplificateur de signal. C’est à ce niveau qu’une salle blanche et une bonne expérience pour récupérer quelque chose.

Système de fichier

Généralement, les pannes liées à la structure de rangement des données sont solvables grâce aux commandes du style chkdsk, fixmbr, fsck.. en fonction de votre système et du type de panne.

il existe aussi bon nombre de programmes de récupération de données, nous vous invitons à parcourir le web pour plus d’informations, un article sur le sujet sera bientôt disponible.

Parfois un ordinateur ne verra pas le disque, les partitions, alors qu’un autre pourra y accéder sans problème.

Tentez donc sur différents PC et utilisez des logiciels de récupération de données.

En attendant concentrons nous sur les 2 autres types de panne.

Problème de carte éléctronique

Présentons les symptômes et les tests à envisager pour tel ou tel type de problème lié à une défaillance éléctronique :

Symptôme Causes Solution
le disque dur branché n’est pas du tout reconnu et n’emet pas de bruit, il n’a pas l’air de s’allumer. La carte PCB est défectueuse, une diode ? … Extraire le disque, repérer le modèle, extraire la carte éléctronique et l’échanger avec un modèle de même version *

Ou bien tenter d’isoler la panne en testant les éléments tels que les diodes.

Le disque ne tourne pas, n’emet pas de son, ou juste un TIC Problème de PCB, la puce du controleur du moteur est HS, les diodes TVS sont cramées, la principale puce est HS…. Changer la carte PCB *

* Afin de trouver une bonne version de carte pour son disque dur, prenez bien note des indications sur la carte  (Machine Level Code, modèle…), faites un appel au dépanneur du coin ou bien cherchez sur ebay et autres sites pour trouver le bon à moindre frais.

Exemple HITASHI : HDD 2.5″ HITACHI Z5K500-500

P/N : H2T500854S7

MLC : DA4837

Pour  ce type de disque, le numéro MLC (Machine Level Code) permet d’identifier des PCB compatibles. Par contre la capacité du disque doit être identique.

Seagate :

L’idéal est de comparer à la fois les indications Config et Firmware. Cette fois la capacité n’a pas d’importance.

seagate config firmware.

Si il n’y a pas d’indication sur la ligne Config, alors basez vous sur le Firmware uniquement.

WD (Western Digital) :

Le modèle (MDL) du disque permet de faire correspondre les cartes PCB aux disques WD.

Modele WD

Pour les autres marques et plus de précision, rendez vous sur le guide suivant :

http://www.hddzone.com/conditions.html

Problème physique

Reprenons le tableau avec de nouveaux problèmes :

Symptôme / Diagnostique Solution
Pas de bruit, pas de vibration de la part du disque ou bien une légère, le disque semble toutefois s’allumer.
Le célèbre CLIC du disque à répétition

Attention les types de clic sont variés.

Différentes causes :

– les têtes buttent (Clic de la mort)

– si le disque est externe, cela peut être un défaut de câble, ou un défaut d’alimentation.

– les disque est fragmenté de manière importante.

– Mise à jour des pilotes et du firmware du disque.

– Changement de câble d’alimentation.

– Pour le clic de la mort, faire appel aux services d’un professionnel de la récupération de disque. Si cette option n’est pas possible, alors l’unique solution est d’échanger les plateaux avec un autre disque. Cette dernière solution présente très peu de chance de succès.

Vous branchez votre disque, il s’allume, mais rien ne s’affiche, Windows semble mouliner.

Pas de clics ou bruits bizarroides. La lettre de votre disque apparaît toutefois dans le poste de travail de Windows.

Des secteurs ont peut être été endommagés, ou bien des fichiers sont inconsistents. Secteurs instables…

Branchez votre disque sur un système équipé de Linux et tentez une récupération des fichiers si possible.

Si le système vous indique un problème d’inconsistence, retournez sur Windows et tentez d’entrer la commande suivante dans l’invite de commande MS DOS :

chkdsk /f /r e:

(remplacez e: par la lettre correspondante à votre lecteur)

Dans tous les cas, tentez de copier les données le plus tôt possible. Ensuite analysez votre disque pour en mesurer son intégrité et son utilité future (l’outil Crystaldiskinfo est honorable).

Les types d’erreurs seront mis à jour. En règle générale il n’y a pas 36 techniques de récupération.

Nous attendons vos commentaires et peut être vos propres expériences pour combler cet article.

Afin d’éviter de se retrouver dans une situation critique, nous répétons une nouvelle fois : Faites des sauvegardes régulières de vos données ! Et faire une sauvegarde ne veut pas dire simplement déplacer ses données vers un disque dur externe. Il vous faut au minimum 2 exemplaires de votre contenu à deux emplacements bien distincts.

Débits théoriques entre box et équipements réseau

VDSL2_ADSL2+

Vous avez une box, que ce soit chez Orange ou un autre fournisseur, vous avez un débit théorique ADSL2 ou VDSL2 pour les plus chanceux.

Nous allons voir brièvement ce que VDSL2 a de plus à offrir par rapport à ADSL2+ mais surtout ce qu’une box a réellement dans le ventre et si on aurait pas intérêt du moins chez les professionnels ou bien les particuliers partageant du contenu en réseau interne ou bien même sur Internet, à investir dans un routeur.

Savez vous que vos cartes réseaux (pour les pcs les plus récents)  sont faites pour accueillir jusqu’à 1 Gb de données par seconde ? Attention ce ne sont pas des octets mais des bits !

En octets cela nous confère grossièrement : 1000 / 8 = 125 Mo / s

ce qui représente un débit plus qu’acceptable.

Exemple de base :

TP-link TG-3468 

Cette carte PCIe (que l’on trouve dans les ordinateurs de bureau relativement récents), affiche un débit de 1000 Mbps et un contrôle de flux full duplex IEEE 802.3x 802.3u et 802.3ab (transmission dans les 2 sens sur 2 paires).

Nous vous invitons à consulter l’article sur les normes IEEE 802.

En attendant cette carte reflète aussi ce que l’on trouve sur les cartes mères de nos portables ou pc de bureau.

Par contre au niveau transmission par Wifi, il faut bien regarder ce qui se trouve dans nos ordinateurs, on vera ensuite ce qui se trouve sur le chemin de nos données (câbles, CPL, Hub, switch, routeur, livebox…).

Exemple de carte wifi :

Tp-link TL-WN781ND Tp-link TL-WN781ND

Cette carte de bas de gamme affiche 150Mbps soit théoriquement 150 / 8 = 18.75 Mo / s

Nous sommes déjà bien au dessous d’un réseau câblé et attention aux intérferences !

Poursuivons avec les câbles Ethernet

Si vous êtes relié avec un câble réseau à votre box, alors vous avez peut être :

câble RJ45 standard FTP Cat 5e

à priori il affichera une compatibilité en débit jusqu’à 1000 Mbps

Il est plus judicieux d’utiliser des câbles réseau plus récents pour vos nouvelles box.

RJ45 standard FTP Cat 5e

Vous avez peut être un Switch pour relier plusieurs ordinateurs à votre box car les ports de la box ne suffisent pas.

Le Switch

Exemple de base :

TP-link TL-SF1005D

chaque port est compatible 10/100 Mbps

et au total ne peuvent transiter que 200Mbps de données en théorie.

Switch TL-SF1005

Alors, là on a déjà réduit la vitesse ?

Chaque composant a son importance et nous n’avons pas intégrer la manipulation de transfert au sein des terminaux.

Pour un switch, faites bien attention aux performances pour ne pas brider votre installation, par exemple un switch plus récent du style :

D-Link Switch 5 ports gigabit DGS-105

compatible normes IEEE 802.3, IEEE 802.3u, IEEE 802.3ab, IEEE 802.1p, IEEE 802.3x sera déjà plus performant et reste très accessible au niveau du prix.

Si l’on se base sur les inscriptions Gigabit pour chaque équipement alors on a déjà une idée du débit théorique. Et pour optimiser davantage, il faut fouiller.

Qu’en est il de la livebox ?

Soyons optimiste, on assumera que vous avez la dernière livebox play de Orange.

Vous avez donc les possibilités suivantes :

  • Débit double Wifi 450Mbps
  • 4 ports Gigabit Ethernet soit 1000 Mbps, par contre pas d’information sur le débit total géré en cas de plusieurs ports utilisés.

A partir de maintenant, au mieux théoriquement sans Switch/hub et en restant câblé, nous sommes à un transfert de 125Mo/s. Ce qui n’est pas si mal.

Voyons un peu ce qui se passe une fois que l’on traverse nos murs.

ADSL2+, VDSL2 – les débits

VDSL2_ADSL2+

ADSL2+ est une amélioration de ADSL et ADSL2 en exploitant de nouvelles fréquences dans les 2.2MHz ce qui permet de transmettre davantage de données en même temps.

En fonction de votre position par rapport au central téléphonique, votre débit pourra atteindre en théorie jusqu’à 25Mb/s

Généralement en ville ou dans des zones bien desservies, vous bénéficiez de l’adsl2+.

VDSL2 successeur de VDSL1 (Very high speed Digital Subscriber Line) est une technologie qui commence à faire parler d’elle car les fournisseurs peuvent la déployer plus facilement que la fibre et les performances obtenues sont remarquables du moins lorsqu’on a la chance de se trouver proche du central. On monte alors à 100Mb/s à moins de 500m du centre.

Pour les plus chanceux qui ont la fibre, les logements immeubles récents ont pour obligation d’être précablé en Fibre optique, en attendant d’avoir ce type de câble à la porte de l’immeuble.

Des mélanges fibres et vdsl2 devraient présenter un bon compris tant au niveau coût que optimisation des installations. Il faudra encore patienter quelques années voire décennies pour voir arriver tout cela chez nous tous.

La fibre optique permet un débit théorique maximal jusqu’à 1Gbit/s.

Alors qu’en pensez vous ? Allez vous conserver votre livebox ?

Oui dans la majorité des cas, c’est bien suffisant, si ce n’est que pour accéder à Internet depuis son ordinateur alors cela n’a pas beaucoup d’incidence, le débit interne de la livebox est amplement suffisant.

Peut être que non si vous souhaitez avoir une configuration optimale chez vous entre vos différents équipements, si le plafond de 1GBit/s ne vous sied pas alors qu’est ce qui peut faire mieux aujourd’hui ?

Admettons vous avez la fibre optique et êtes en 100Gbits/s, vous avez des cartes réseaux compatibles fibre optique ou bien un adaptateur réseau 10GBase-T compatible câbles réseau Catégorie 6 ou 7 :

Adaptateur fibre

Il vous faudra un switch performant comme un Netgear 10Gigabit ProSafe® Plus XS708E  :

xs708e-routeur-10GBase-t

Et pour en finir un routeur GES-10GR (à titre d’exemple). Soit une configuration telle que sur l’image :

Router-switch-10g

Voilà, vous avez tout ce qu’il faut pour établir un réseau performant, si vous allez voir les prix pour chaque élément, vous noterez que ce genre de configuration est réservée aux datacenters et aux réseaux professionnels, pour une utilisation domestique, le budget est conséquent. Au final, notre livebox offre un très bon compromis et de sérieuses fonctionnalités qui ne cessent d’évoluer. Vous pouvez bien entendu consulter les équivalents sur le marché et avoir votre propre routeur et switch avec davantage de ports, d’autres options (par exemple au niveau sécurité…), mais ceci n’est pas l’objet de l’article.

En conclusion, si vous changez d’équipement réseau tel un switch ou une carte Wifi, des prises CPL… souvenez vous de bien regarder les normes compatibles et les débits théoriques affichés.

Dans un autre article, nous dévoilerons les performances des éléments internes aux ordinateurs. Les données transitent via les câbles réseau ou ondes wifi mais avant cette étapes, il y a d’autres éléments à considérer entre le disque dur et la carte mère…

Standards IEEE Réseaux Wifi et Ethernet

IEEE

Que veut dire IEEE et quel est l’impact sur notre utilisation d’internet ?

Si vous faites un tant soit peu attention au descriptif affiché sur les boites de matériel informatique, vous verrez souvent la mention IEEE et quelques chiffres du style 802.11n… Bien entendu ces données n’expriment rien au parfait inconnu et nous avons tendance à laisser la compréhension de ce standard à des personnes plus compétentes. Mais il suffit d’en parler quelques secondes et on voit vite l’importance que cela a au niveau des possibilités offertes par tel ou tel composant  réseau.

Parlons tout d’abord de l’acronyme IEEE; derrière ces lettres se cache un institut : Institut of Electrical and Electronics Engineers

Et lorsque l’on voit ces lettres sur un paquet, souvent on a affaire à une branche associative de IEEE : L’Association des Standards IEEE-SA.

Cette dernière organisation développe des standards depuis plus d’un siècle dans de nombreux domaines y compris les télécommunications, le transport, la nanotechnologie…

Par contre ici nous allons résumer une partie des plus notable reliée aux réseaux à la fois filaires (Ethernet) et Wifi : le groupe de standards IEEE 802 LAN/MAN.

Nous passons outre le procédé d’établissement d’un standard qui passe par des procédés de tests et votes, pour en venir  à ce qui nous interesse dans le domaine informatique.

Ethernet : IEEE 802.3

Cette norme édicte ce qui se passe au niveau de la couche des réseaux filaires, dans un autre article nous détaillerons les différentes couches existantes qui vont de la couche matériel physique à la couche logiciels en passant par la couche de liaison des données.

Voici un tableau récapitulatif de quelques évolutions de cette norme :

Norme Date Performances Type de matériel Photo
802.3 1983 10Mbits/s Câble coaxial 10Base5

Topologie en bus avec 100 connexions espacées de 2m50

Maximum 500m

Cable coaxial
802.3e 1987 1Mbits/s Câble Ethernet 1Base5

liaison avec câble catégorie 3

paires torsadées non blindées

Maximum 200 m

ethernet-1base5
802.3x 1997 200 Mbits/s Full duplex * et Contrôle de flux
802.3z 1998 1000 Mbits/s Gigabit Ethernet

Raccordement Ethernet 1000 BASE-X  (fibre optique)

1000-BASE-X
802.3an 2006 10Gbits/s 10GBASE-T

câble cuivre à paires torsadées

Distance maximale 100m

Opérations mode full duplex (*)

Norme des câbles en cuivre ISO / IEC 11801:2002

Liaison physique Catégorie 6e FTP

6a UTP ou 7 Blindé

Connecteurs respectifs : RJ45 et GG45

rj45

gg45

802.3ba 2009 40-100Gbits/s 100 Gigabit Ethernet

40Gbits/s sur paires torsadées

100Gbits/s sur fibre optique

Full duplex

Maximum 40 km sur fibre optique monomode

100m sur multimode OM3

150 m sur OM4

7m sur paires torsadées

OM4-fibre-optique

Notes :

* Full duplex : communication point à point entre 2 équipements – les données transitent dans les 2 sens mais sur 2 canaux (paires torsadées ou fibres).

Cette liste n’est pas exhaustive mais représente bien l’évolution des normes et performances par rapport au matériel utilisé.

Wifi : IEEE 802.11

Comme spécifié lors d’un précédent article sur les ondes éléctromagnétiques, nous sommes dans une zone de fréquence entre 2.4GHz (2.4Ghz et 5Ghz en standard) et 60 GHz plus récemment avec le Wigig.

Voici une liste des protocoles 802.11

Norme Année Performances Fréquences Bande passante Type de matériel Photo
802.11a 1999 Entre 1.5 et 54 Mbits/s 5GHz 20 MHz Cartes et routeurs wifi-carte
802.11b 1999 Maximum 11 Mbits/s 2.4GHz

Problèmes interférences avec d’autres équipements (radio, microondes, blutooth…)

22MHz Cartes, routeurs routeur-wifi.
802.11g 2003 54 Mbits/s 2.4 20 – 40 MHz cartes wifi
802.11n 2009 de 7.2 à 150Mbits/s

en fonction du traitement des erreurs et l’utilisation de la fréquence.

2.4 et 5 GHz Entre 20 et 40 MHz
802.11ac 2013 Au maximum 866.7 Mbit/s 5GHz Entre 20 et 160 MHz Composants Wave 2 prévus 2014 et 2015
802.11ad 2012 7 Gigabits/s 60GHz WiGig wigig

On peut prévoir une évolution du Wifi spéctaculaire dans les prochaines années, l’utilisation des câbles sera peut être bientôt du passé lorsque l’on observe les performances obtenues avec le WiGig.

Voilà, les chiffres sur les boites d’équipement réseau n’ont plus de secret pour vous et vous pouvez optimiser votre installation. Dans un autre article nous tracerons les performances des autres composants pour comprendre l’impact de chacun sur la vitesse de transmission de vos données.

Pour plus d’informations :

http://www.wi-fi.org

http://standards.ieee.org/findstds/index.html

http://www.inetdoc.net/articles/ethernet/ethernet.ieee.10Mbps.html

http://en.wikipedia.org/wiki/IEEE_802.3

http://en.wikipedia.org/wiki/IEEE_802.11

Dalles IPS, TN, MVA, PVA – Comparaison des technologies

Technologie Ecrans
TN ,IPS, MVA et PVA représentent quatre technologies d’écran LCD. Elles coexistent sur le marché des dalles en fonction de leur différents avantages selon les utilisations des consommateurs.
TN ou Twisted Nematic, est une type de technologie de dalle qui occupe 90% des écrans vendus sur le marché.
Avantages du TN : très bon marché, faible consommation énergétique, faible encombrement, très peu de chauffe, souvent très rapides à l’affichage (un bon point pour les jeux et la vidéo).
Inconvénients : les angles de vision sont restreints (la combinaison du TN avec un film peut accroitre l’angle jusque 160°) et insuffisances au niveau du rendu des couleurs.
TN est une technologie plus économique que les autres, certaines dalles sont très réactives. Ces dalles peuvent ainsi présenter un rapport qualité / prix très intéressant.
IPS ou In-Plane Switching désigne une technologie d’écran LCD. La technologie IPS a été développée par Hitachi en 1996 lors de travaux de perfectionnement de la technologie TN-TFT en utilisant des cristaux liquides dont l’axe est parallèle au plan de l’écran. L’angle de vision sont très large mais le nombre de transistors double, diminuant la transparence. Il est sujet au fourmillement pour les films.
Ces derniers écrans bénéficient des angles de vision les plus ouverts. Après une vague de creux, ils reviennent en force en ce moment avec, chaque année, de nouveaux progrès très appréciables. Depuis 2008, leur consommation d’énergie a chuté, les noirs ont gagné en profondeur, leur réactivité a augmenté. Le hic : ils restent plus chers.
Le MVA (Multi-domain Vertical Alignment) a été introduit en
1998 par Fujitsu, il améliore sa technologie VA en intégrant plusieurs domaines de réfraction par cellule, augmentant ainsi la qualité du noir (<1 cd/m2), la réactivité et permettant d’améliorer fortement le contraste utile et des angles de vision homogènes.
Le PVA (Patterned Vertical Alignment) est le produit réalisé par la compagnie Samsung, les couleurs noires atteignent 0,15 cd/m2 permettant un contraste de 1000:1.
Les écrans MVA sont opaques au repos. Les écrans PVA sont plus sujets au
fourmillement dans les films que les dalles TN et MVA.
Les écrans MVA disparaissent, très proches du PVA dont les angles de
vision sont moins ouverts, avec un noir moins profond mais en contrepartie cette technologie est habituellement un peu moins coûteuse et moins sujette au fourmillement dans les films. Comme les PVA, le blanc se révèle coûteux en énergie.
Les écrans MVA paraissent un peu plus polyvalents que les PVA, avec des
aptitudes particulièrement intéressantes pour la vidéo sur ordinateur.

Conclusion pour les consommateurs

  • TN : tout usage sauf retouche ou CAO/PAO, bon marché, faible consommation
  • MVA : tout usage, haut de gamme, consommation relativement élevée
  • PVA : plus orienté photo et CAO/PAO pour une personne face à l’écran mais peut convenir à tout usage, consommation moyenne
  • IPS : usage typé professionnel de l’image, présentation sur écran à plusieurs personnes ou à un client, consommation élevée, très haut de gamme
La plupart des consommateurs trouveront leur compte dans une dalle TN
(économique) ou MVA/PVA (haut de gamme).
A titre d’exemple le iPhone 5 de Apple intègre une dalle IPS. Samsung utilise sa propre technologie (Super Amoled) dérivée du Amoled avec des temps de réponse intéressants.

Liste des fournisseurs d’accès Internet – Interfaces de configuration des Box

Freebox V6
A l’origine nous avions les simples modems avec un cable RJ45 à brancher sur une ligne téléphonique puis l’apparition de l’ADSL a transformé nos prises et bien entendu notre débit. On avait alors les modems ADSL simples et efficaces. Puis les fournisseurs d’accés ont développés les fameuses BOX, toutes fonctionnent sur le même principe, nous avons à faire à plus qu’un simple modem, tel un routeur, on peut se connecter de différentes manières (usb, wifi, ethernet) et même y brancher un décodeur pour regarder la télévision et davantage.
Selon les fournisseurs les appéllations varient mais nous retrouvons dans la plupart des cas ce terme anglosaxon: BOX.
Voici la liste des Box disponibles sur le marché actuellement:
Nous allons voir plus en détails quelques fonctionnalités offertes par ces Box ainsi que les moyens d’accés et de réinitialisation en cas de problème de connexion Internet.
Certaines références d’offres de FAI (Fournisseur d’Accès Internet) seront introduites à titre informatif.

AncreLa Livebox

La LiveBox est la plus populaire parmi les internautes, elle est le produit de Orange qui représente France Télécom.
Orange propose actuellement une offre avec Livebox zen (http://abonnez-vous.orange.fr/residentiel/comparer-offres-internet.aspx?idnode=110414001) pour 23.90€ /mois pendant 6 mois puis 33,90€/mois
Cela vous engage sur 12 mois, vous aurez ensuite possibilité de résilier sans frais par courrier recommandé.
La Livebox est en location à 3€/mois. Concernant le décodeur TV, un dépôt de garantie de 49€ est requis.
La livebox proposée actuellement est la suivante :
livebox Zen
Elle présente les caractéristiques :
Internet :
  • 1 port RJ-11 pour la ligne ADSL
  • Réseau local (LAN)
  • 4 ports Ethernet
  • Téléphonie
  • 1 port RJ-45 (compatible RJ-11)
Autres connectiques :
  • 2 ports USB maîtres et 1 port d’alimentation
  • Technologie sans fil Wi-Fi conforme aux normes IEEE 802.11 b/g/n
  • Sécurisation des données Wi-Fi par cryptage (WEP ou WPA ou WPA2)
  • Bande de fréquences 2,4 GHz
et consomme pas moins de 50 kWh à l’année.
Un site est dédié aux livebox de Orange :
http://livebox.orange.fr/
Il vous permet de retrouver les guides d’installation et de configuration de chaque version :
  • Livebox 2
  • Livebox mini
  • Livebox Sagem
  • Livebox Inventel
  • Livebox pro
En fonction de la version et du type de livebox, on peut y connecter plus ou moins de périphériques et ordinateurs.
Vous apprenez aussi que les voyants vous permettent de repérer un problème de connexion.
Voici les voyants présents sur la Livebox 2 :
  1. le voyant alimentation
  2. le voyant internet
  3. le voyant téléphonie
  4. le voyant réseau local
  5. le voyant Wi-Fi
  6. le voyant mise à jour
Vous retrouvez tous les détails sur le site.
L’installation et la configuration est couverte par ces pages, il existe 2 types d’installation, une automatique qui requiert un CD d’installation et une autre manuelle qui a l’avantage de n’installer aucun logiciel sur votre machine. Et lorsque l’on suit bien les indications, il n’y a aucune raison de ne pas y parvenir.
Pour finir, vous devrez vous familiariser à l’interface de configuration de votre Livebox dans le but par exemple de relier des appareils via Wifi ou de limiter la connexion de certains périphériques.
Pour se faire, vous devez accéder à votre LiveBox depuis un navigateur Internet sur votre ordinateur (Internet Explorer, Mozilla, Google Chrome, Safari…).
En fonction des livebox, vous pouvez simplement taper:
livebox
sinon l‘adresse IP de la Livebox:
http://192.168.1.1
Une page s’affiche vous demandant vos identifiants de connexion. Si vous n’avez jamais entré ni configuré ces données alors il y a de grande chance que ce soient les suivants:
utilisateur : admin
mot de passe : admin
En fonction de vos besoins, consultez les guides en images proposés par Orange.
Le service client est joignable au numéro suivant : 3900
Nous allons voir que box des concurrents reprennent les mêmes fonctionnalités.

AncreLa FreeBox

Free est une entreprise filiale du groupe Iliad qui est l’un des principaux fournisseurs d’accès à Internet en France.
Voici la grille tarifaire actuelle proposée par Free pour l’accès à Internet via la FreeBox Version 6 :
Freebox V6
Afin d’obtenir des détails depuis le site de Free, vous devez renseigner votre numéro de téléphone et lancer le test d’éligibilité au réseau.
Vous avez également possibilité de visionner la carte géographique du développement du réseau sur la France.
On se basera par référence aux zones dégroupées; les tarifs de Free sont de 29,99€/mois – Avec cet abonnement vous avez accès aux Fonctions WiFi / Routeur / Espace de Stockage / Jeux et aux services de vidéos à la demande.
Le matériel inclu est le suivant: Freebox V5 ou Freebox O, Freebox HD et FreePlugs.
Les services :
  • Accès Internet
  • hotspots Free WiFi
  • boitier ADSL
  • WiFi 802.11 n 300 Mbit/s
  • boitier HD
  • Appels vers les fixes de 103 destinations
  • Services de messagerie unifiée
  • 185 chaines dont 14 en Haute Définition (+1,99€/mois)
  • Contrôle du direct
  • Magnétoscope numérique
  • Guide des programmes
http://adslcgi.free.fr/subscribe/01_choose_box.pl
Lorsque vous recevez votre colis, vous pouvez installer et configuer votre Freebox et les ordinateurs et périphériques que vous souhaitez relier :
http://www.free.fr/assistance/484-pour-commencer.html
A l’instar de la Livebox, vous bénéficier d’un emplacement spécifique pour le contrôle de votre Freebox (Wifi…), il vous faut vous rendre à l’adresse suivante :
http://mafreebox.freebox.fr
Pour la première fois, vous devrez définir un mot de passe en cliquant sur le lien : mot de passe oublié
A ce moment regardez directement sur la FreeBox et entrez le code affiché avant d’entrer un mot de passe de votre choix.
Depuis cette interface, vous pouvez redémarrer le serveur et le réinitialiser.
Pour les connexions USB, le CD d’installation sera nécessaire car il contient les pilotes de reconnaissance du périphérique sur votre ordinateur.
Voici les éléments que vous allez recevoir dans votre colis (http://www.free.fr/assistance/2442-contenu-de-votre-colis.html
Freebox Server :
  • Boîtier Freebox Server
  • Câble RJ11 et son filtre (DSL)
  • Câble Ethernet (RJ45)
  • Adaptateur gigogne téléphonique
  • Adaptateur RJ45 prise murale
  • Fascicule
Freebox Player :
  • Freebox Player
  • Câble péritel
  • Câble HDMI
  • Télécommande Révolution
  • 3 piles AAA (incluses)
  • Manette de jeux
  • Fascicule
Et les prises :
FreePlugs :
  • 2 FreePlugs
  • 2 Câbles alimentation/Ethernet
  • 2 Câbles secteur
La Freebox Version 6 ou FreeBox revolution dispose des caractéristiques suivantes :
  • 250Go
  • UsB facade
  • NAS
  • Wifi
  • adsl /fibre
  • switch gigabit ethernet
  • 1GB/s transfert
  • Wifi 802.11 3×3 450Mbps
  • base dect -> 8 telephone
  • hauts parleurs
Pour le service clients en cas de problèmes insolvables, le numéro de téléphone est le :
1044

AncreLa Neufbox

La neufbox est un produit de l’opérateur SFR qui a repris Leneuf il y a quelques années.
La dernière version en date est la NeufBox EVOLUTION qui comprend les services suivants :
  • Internet + Téléphone + TV HD + Mediacenter
Neufbox Evolution
Cette offre est à 37,90€/mois ou 32,90€/mois avec Multi-Packs.
Il existe aussi une offre avec téléphone et TV avec une neufbox moins évoluée à 31,90€/mois ou 26,90€/mois avec Multi-Packs.
http://adsl.sfr.fr/offre-adsl.html
Caractéristiques techniques de la neufbox Evolution :
  • ADSL2+ ADSL et fibre optique
  • téléphonie illimitée sur internet
  • télévision numérique
  • 4 ports Ethernet (connexion d’ordinateurs, console de jeu, décodeur TV)
  • 2 ports USB maître (pour connecter une imprimante, un disque dur, Clé Internet de relais)
  • 1 port DSL/ TEL jaune
  • 1 port Fibre gris pour connecter la box
  • 1 carte WiFi intégrée 802.11/g/n
  • 1 bouton Power
  • 1 prise Power pour brancher l’alimentation
  • 1 bouton Reset
Contenu du pack neufbox Evolution :
  1. le modem neufbox Evolution de SFR
  2. une alimentation électrique (avec ou sans fonction CPL)
  3. un câble Ethernet (blanc avec des embouts bleus)
  4. un adaptateur téléphonique
  5. en Option : clé neufbox 3G+ et sa carte SIM
  6. le CD de connexion et le guide d’installation papier
Afin d’installer et configuer votre Neufbox Evolution ou bien votre neufbox, voici les guides en ligne :
http://assistance.sfr.fr/internet_accueil/choix-equipement/votre-assistance/aa-3235-71719
A savoir : l’état des voyants de la neufbox donnent les informations sur l’état de connexion, de téléphonie mais aussi sur le fonctionnement de la box.
Par exemple pour la neufbox Evolution:
http://assistance.sfr.fr/internet_neufbox-evolution/connexion-evolution/voyants-nb-evolution/fc-3181-71352
Pour l’installation de la neufbox, il n’est pas nécessaire de procéder suivants les indications avec le CD d’installation. On peut procéder manuellement tout comme pour les autres Box. Les branchements sont naturels et un guide vous est fourni pour se faire.
Voici l’adresse à connaitre en cas de besoin de configuration (Wifi, contrôle des connexions…):
http://192.168.1.1
Par défaut, l’identifiant est le mot admin et le mot de passe est la clé WPA ou le mot admin en fonction de la Box.
Tous les détails sont disponibles sur le site de SFR.
Le service clients est joignable au numéro suivant:
1023

AncreAlice Box

Liberty Surf Group S.A.S. a été rachetée par Telecom Italia le 28 août 2008 pour son activité de FAI sous la marque Alice. L’activité de fournisseur d’accès Telecom Italia S.A.S. a ensuite fusionné avec la société Free en décembre 2008.
On évoque brièvement la AliceBox qui a été relancée par Free avec une offre défiant toute concurrence:
La AliceBox Initial à 9.90€/mois comprend :
  • l’internet Haut débit et le téléphone vers 60 destinations. 1.90€/mois sont à rajouter pour la TV.
Les autres offres ramènent vers la Freebox Evolution ou une offre intermédiaire qui est proche de la Freebox : la AliceBox Plus.
Voici les caractéristiques techniques pour la AliceBox Initial :
  • Compatible ADSL2+
  • Compatible PC et MAC
  • 2 ports USB
  • 1 ports Ethernet
  • Décodeur TV intégré à relier par câble Péritel à la TV
  • Wi-Fi via carte PCMCIA fournie
alice box
Niveau assistance, le site : http://www.alicebox.fr/assistance/
contient les guides pratiques pour l’installation et la configuration de la AliceBox.
Les versions de Box sont listées et pour chacune d’entre elles :
  • AliceBox V5
  • AliceBox Initial
  • AliceBox Pirelli
  • AliceBox Hitachi
  • AliceBox Sagem
des guides sont disponibles.
Pour la Alicebox initial, vous devez vous rendre à l’adresse suivante pour configurer le Wifi :
http://espace-abonne.aliceadsl.fr
identifiez-vous à l’aide de votre identifiant et du mot de passe associé.
Il s’agit de l’interface de configuration tout comme les autres box proposent.
Il n’y a pas de voyant particulier sur la Alicebox Initial, les autres alicebox en sont pourvues.
Le numéro de téléphone du conseiller est le suivant :
1033

AncreDarty box

En 2006, Darty lance la DartyBox, une offre ADSL qui s’appuie sur le réseau de l’opérateur Completel. Il existe différentes formules : l’Internet seul, l’Internet et le téléphone, l’offre Triple play (Internet+téléphone+TV) et l’offre 4P avec forfait mobile.
La solution initiale de Darty Box :
http://www.dartybox.com/cms/web/adsl/offres/internet
comprend les éléments suivants :
  • Internet Haut Débit 10 ou 20 méga
  • une connexion permanente et illimitée
  • Appels illimités vers les fixes en France métropolitaine et vers plus de 80 dertinations à l’international (hors n° spéciaux)
  • Abonnement téléphonique inclus avec l’option gratuite Dégroupage Total
  • Télévision : accès à plus de 120 chaînes incluses et à la carte
  • Installation garantie
  • Remboursement de vos frais de résiliation jusqu’à 100€
Darty Box
Cette offre est à 31.90€ / mois avec engagement de 12 mois.
Location décodeur TV et modem adsl incluses.
La Dartybox se décline en 2 modèles :
  1. Dartybox V1
  2. Dartybox V2 (dernière génération)
http://www.dartybox.com/cms/web/adsl/materiels/dartybox-adsl-v2
Caractéristique techniques :
Connectique :
  • 1 port ADSL
  • 3 ports USB (dont 2 ports USB permettant de raccorder vos équipements et de les partager en réseau : imprimante, disque dur, webcam et 1 port USB pour raccorder le micro-ordinateur)
  • 4 ports Ethernet
Fonction routeur incluse
  • WiFi 802.11b/g intégré : avec sécurisation WEP/WPA et avec paramétrage facilité (WPS). Matériel WiFi pour votre ordinateur en option
  • 1 port téléphone
La documentation est disponible à cette adresse:
http://portail.dartybox.com/cms/web/adsl/manuels_documentations
Pour installer et configurer vos ordinateurs avec la dartybox, les guides vous renvoient à l’utilisation du logiciel livré.
Vous pouvez aussi accéder à l’interface de configuration via Internet Explorer ou un autre navigateur en vous rendant à l’adresse :
http://dartybox
Les identifiants par défaut sont :
login : DartyBox
mot de passe : 1234
En cas de besoin de réinitialisation de votre dartybox, vous devez utiliser un trombone (par exemple) et l’insérer dans l’orifice (bouton reset) situé à l’arrière de la box alors que cette dernière est allumée.
Le guide d’utilisation de la DartyBox présente quelques solutions aux problèmes les plus courants.
En règle général, vous devez vérifier les branchements et les voyants. Si un redémarrage de la DartyBox et la réinitialisation ne suffisent pas alors vous pouvez joindre le service à ce numéro:
3234

AncreBBox 

La Bbox est la box de Bouygues Telecom. Elle a vu le jour le 20 octobre 2008.
Voici ce qu’inclut la dernière Bbox:
  • Internet jusqu’à 20 Mo
  • Télévision avec plus de 120 chaînes
  • Appels illimités vers les fixes en france et plus de 100 destinations internationales
BBOX
Le tout pour 31.90€ / mois
Les autres offres sont comparées ici :
http://www.bbox.bouyguestelecom.fr/offres-internet
Concernant la Bbox proposée actuellement :
  • 1 port ADSL/ADSL2/ADSL2+
  • 2 ports RJ II
  • 4 ports Ethernet 10/100 Mbit/s
  • 2 ports USB 2.0
  • Interface Wifi 802.11 b/g access point
  • Wi-Fi Protected Setup (WPS) Interface Web de configuration
  • Bouton Wi-Fi ON/OFF
Et voici un tableau récapitulatif de la signification des voyants de la Bbox :
Voyants BBOX
Et via l’interface de la Bbox, vous pouvez procéder au redémarrage ainsi qu’à la réinitialisation.
Il existe aussi un bouton reset derrière la Bbox.
Bouygues préconise l’utilisation du CD pour l’installation et la configuration des ordinateurs connectés à la Box. Il existe heureusement une interface accessible depuis votre navigateur de prédiléction:
http://gestionbbox.lan
Pour une assistance en ligne, voici la page adéquate:
http://www.assistance.bbox.bouyguestelecom.fr/index.phtml?pg=wifi&os=vista&etape=1
Avec les étapes décrites sur ces pages, vous pourrez configurer manuellement vos périphériques.
Voici le numéro de Bouygues pour une aide personnalisée :
1034

AncreNumericable

Numericable est une entreprise détenue à 100 % par Ypso France, il s’agit du principal câblo-opérateur de télévision et fournisseur d’accès à Internet par câble en France. L’entreprise est née en juillet 2007, de la fusion des réseaux concurrents Noos et NC Numericable.
Le 10 juin 2008, Numericable renouvelle ses offres ADSL et ADSL-Cable grâce au réseau Completel.
Courant octobre 2008 Ypso signe un partenariat de distribution commerciale avec Darty pour lancer une offre en fibre optique.
Sur son site internet, numericable affiche ses offres Triple Play et 4P :
http://offres.numericable.fr/pack
Le Pack Essentiel comprend les éléments :
  • Jusqu’à 120 chaînes et services dont 10 EN HD
  • INTERNET jusqu’à 30 MEGA
  • Téléphone fixe vers 60 destinations
pour la somme de 29€,90/mois, le client bénéficiera de la TNT et de ses 19 chaînes.
Le Modem Wi-Fi G 100 Méga est livré pour tout abonnement au pack essentiel.
Le pack Puissance vous permet d’obtenir le Modem 100 Méga Wi-Fi N dont les caractéristiques sont :
Mobilité :
  • WIFI IEEE 802.11n, qui permet un taux de transfert théorique jusqu’à 150 Mb/s configurable à 300Mb/s.
  • 2 réseaux locaux (SSID) configurables (un seul étant activé par défaut).
Puissance :
  • Compatible jusqu’à 100 Mbit/s.
  • Routeur Ethernet 1 Gbit/s pour brancher jusqu’à 4 périphériques en filaire (ordinateurs, consoles de jeux,…).
  • 2 lignes téléphoniques distinctes.
  • 2 antennes internes.
La configuration de votre réseau en Wifi est expliquée sur les pages de Numericable :
http://assistance.numericable.fr/article146.html
Pour Windows 7 il s’agit du même procédé que pour Vista.
Vous êtes invité également à suivre les guides pour chaque version de modem :
  • Castlenet 100 Mega
  • Netgear 100 Mega
  • Sagem ADSL
notamment pour l’activation du Wifi.
Accédez à l’interface du modem depuis votre navigateur Internet. Et dans la barre d’adresses, saisissez :
http://192.168.0.1
puis validez par la touche « Entrée » du clavier.
Vous n’avez plus qu’à entrer les identifiants suivants définis par défaut :
Nom d’utilisateur : admin 
Mot de passe : password
Vous devriez être sur l’interface.
Dans les cas où le simple redémarrage de votre modem ou la réinitialisation (modem allumé, avec une pointe fine de stylo ou à l’aide d’un trombone déplié par exemple, appuyez durant 10 secondes dans l’orifice « RESET » situé à l’arrière de votre modem.) de ce dernier ne fonctionne pas alors vous pouvez joindre le service en composant le :
3990

Ancre Afone

Afone est un opérateur dédié aux professionnels et particuliers, il n’est pas bien connu chez les particuliers mais avec ses offres combinant TPE et accès Internet, il s’avère être une option pour les professionnels :
http://www.afonecommerce.fr/
A l’instar des autres opérateurs, il propose une Box pour se connecter à Internet et bénéficier des services habituels tels que téléphone illimité et autres éléments :
afone box
L’adresse par défaut de cette AfoneCommerce Box est la suivante :
192.168.30.1
Les identifiants de connexion à cette boite sont les suivants :
afone
afone
Le numéro de téléphone pour joindre le service technique et commercial :
0825 132 302 (0,15€/mn)

Ancre Ovh

Ovh devient un opérateur populaire d’envergure Européenne, il est un mastodonte au niveau hébergement et services sur Internet, et opère sur différents fronts, ne cessant de grandir.
Ovh investit largement dans le domaine du Télécom avec une infrastructure en développement sur les protocoles ADSL, VDSL et notamment le VDSL2 :
http://www.ovhtelecom.fr/adsl/
VDSL2
Au jour d’aujourd’hui, voici ce qu’il propose :
SDSL OVH
Côté Boitier internet, voici un fichier Pdf avec les éléments de configuration :
https://www.ovhtelecom.fr/images/xdsl/modems/Manuel_expert_modem_Pro_ADSL_OVH.pdf
Par défaut l’adresse du boitier est la suivante :
192.168.1.254
Boitier OVH
Concernant les identifiants veuillez renseigner les suivants :
administrator pour l’utilisateur et un champ vide pour le mot de passe.
Et le service technique est joignable au numéro suivant : 1007
Les prochains articles passeront en revue les problèmes généralement rencontrés sur ces modems routeurs (ou Box) et évoqueront le cheminement de vos données depuis les câbles téléphoniques jusqu’aux serveurs DNS (Domain Name System) : les distances parcourues…
Nous parlerons de la fibre optique et de la couverture géographique des réseaux en France et à titre de comparaison à l’international.

Le Wifi et ondes électromagnétiques : impact sur la santé ou non ?

Rayonnements ionisants
Le thème du wifi et de l’impact des ondes sur la santé est récurrent, le doute s’installe souvent parmi les personnes interrogées alors pourquoi ne pas évoquer une nouvelle fois le sujet. Entre les effets ressentis chez certains sujets, les recherches scientifiques et la pression économique, il peut s’avérer  difficile de discerner le vrai du faux et il persiste une zone d’ombre.

Qu’est ce que le Wifi ?

Pour commencer, définissons le terme Wifi. Le Wifi désigne un protocole de connexion entre appareils par le biais d’ondes électromagnétiques.

Les ondes électromagnétiques

Les ondes électromagnétiques sont une forme d’énergie se déplaçant à la manière d’un caillou lancé dans l’eau, elles n’ont pas besoin d’un milieu matériel.
On distingue les ondes ionisantes et les ondes non-ionisantes. Les ondes ionisantes possèdent une énergie capable de scinder des liaisons atomiques comme par exemple la lumière du soleil qui se propage à haute fréquence. Les ondes de la lumière du soleil peuvent créer des mélanomes et conduire à un cancer de la peau.
Les ondes non-ionisantes n’ont pas assez d’énergie pour pouvoir casser des liaisons atomiques. Les radiofréquences des téléphones sont rangées dans cette catégorie.
Ondes electromagnetiques
schéma des ondes ionisantes – non-ionisantes
La 1ère onde est la lumière, une onde de très grande fréquence, autrement dit de haute fréquence, elle va se déplacer plusieurs centaines de millions de fois chaque seconde. A titre de comparaison prenez l4exemple de visualiser le champ électrique d’un téléphone cellulaire GSM 900 en un point, on verrait à chaque seconde 900 millions de fois ce champ changer de polarisation.
En matière de télécommunications, Il faut d’abord distinguer les ondes qui sont ionisantes et celles qui ne le sont pas
Les ondes ionisantes ont en elles-mêmes suffisamment d’énergie pour casser des liaisons atomiques. C’est, par exemple, la lumière du soleil qui est capable de créer des mélanomes, soit la plus grave des tumeurs de cancer de la peau. À l’inverse, les ondes non-ionisantes, comme les radiofréquences, dont en particulier celles des téléphones, n’ont pas assez d’énergie, en termes de photons, pour pouvoir casser des liaisons atomiques. Donc on a, d’un point de vue santé, une gamme de fréquences qui est non-ionisante, non-mutagène, et des ondes ionisantes qui sont au contraire structurellement mutagènes.
Voici quelques exemples de fréquences en fonction des sources :
– les radio grandes ondes, de l’ordre des KHz.
– les talkies walkies dans les fréquences de 27 MHz
– les ondes FM autour de 100 MHz.
– la TV et notamment Canal + à 200 MHz
– le wifi tourne autour de 2.4Ghz et 5.6Ghz avec le Wimax
La santé publique préoccupe les esprits et il est nécessaire de poser des limites, d’où la mise en place de normes :
DAS (débit d’absorption spécifique) : Selon les normes telles que définies par les organismes agréés, et ce quel que soit le système radioélectrique mis en œuvre, une personne exposée aux ondes électromagnétiques ne doit pas absorber globalement plus de 0,08 Watts par kilogramme.
DAS local : Selon les normes actuellement en vigueur, une personne ne doit pas absorber plus de 2 Watts par kilogramme.
(en anglais SAR : Specific Absorption Rate)
Il faut aussi savoir que le corps entier absorbe plus facilement des basses fréquences.
Au niveau des études scientifiques, nous manquons de données pour porter des conclusions (Cf liens en fin d’article).
Les progrès de la recherche sont néanmoins dans l’ensemble rassurants.
Outre les fréquences et les normes qui contrôlent le champ de fréquence des appareils, il existe aussi la notion d‘intensité :
L’Intensité se caractérise de la sorte : pour une antenne qui, tout en travaillant à la même fréquence, va pouvoir émettre plus ou moins fort ou plus ou moins loin. à l’instar du phare. 
Voici quelques exemples d’intensité :
Appareil électrique Intensité du champ électrique( V/m)
Récepteur stéréo 180
Fer à repasser 120
Réfrigérateur 120
Mixeur 100
Grille-pain 80
Sèche-cheveux 80
Téléviseur couleur 60
Machine à café 60
Aspirateur 50
Four électrique 8
Ampoule électrique 5
Valeur limite recommandée 5000
Pour la plupart des appareils ménagers, l’intensité du champ magnétique à la distance de 30 cm est très inférieure à la valeur limite de 100 μT recommandée pour la population générale.

Téléphones sans fil

L’intensité du courant nécessaire au fonctionnement des téléphones sans fil est beaucoup plus faible que dans le cas des téléphones portables, car on les utilise très près de leur base
Depuis quelques années, les autorités nationales de divers pays font procéder à de nombreuses mesures pour déterminer l’intensité des champs électromagnétiques présents dans l’environnement. Aucune de ces études n’est parvenue à la conclusion que les intensités relevées pouvaient avoir des effets indésirables sur la santé.
Les utilisateurs de téléphones portables sont exposés à des champs dont l’intensité est beaucoup plus élevée que dans l’environnement normal. Toutefois, si élevée qu’elle soit, l’intensité de ces champs ne produit apparemment aucun effet sanitaire néfaste.

Wi-Fi (Wireless Fidelity)

Les limites de 0,1 W dans la bande 2400 MHz et de 1 W dans la bande 5000 MHz sont définies par l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes.
Les émetteurs WiFi sont en moyenne 20 à 200 fois moins puissants que les antennes relais de téléphonie mobile. Ils sont 20 000 à 200 000 fois moins puissants que les émetteurs de radio et de télévision.
Comment donc les ondes électromagnétiques peuvent être néfastes pour les individus ?
Vous avez peut être entendu dans votre entourage des plaintes de certains individus par rapport aux ondes électromagnétiques qui causeraient des troubles, peut être êtes vous victime de ces problèmes.
L’organisation mondiale de la santé estime que 3% de la population est éléctro-sensible à un certain niveau.
D’autre part des scientifiques, docteurs ainsi que certains gouvernements Européens tirent  la sonnette d’alarme sur le fait que l’utilisation des téléphones portables pourrait conduire à une catastrophe médicale dans le futur.
Cette mise en garde suivi le rapport des recherches d’Interphone émanant de 13 pays ; ce rapport conclue que 15 minutes d’utilisation par jour pouvait accroître le risque de tumeur au cerveau.
Source : http://www.dailymail.co.uk/health/article-2004245/Mobiles-NOT-increase-cancer-risk-brain-tumours-phone-radiation-range.html#ixzz1dLGKUcZ7
L’OMS a en suivant déclaré que tant qu’on aurait pas évidence scientifique que ces allégations, les téléphones cellulaires devraient être classifiés en tant que possible cancérigènes.
Une autre étude a été faite récemment sur plus de 13000 utilisateurs de téléphones cellulaire sur les 10 dernières années, aucune réponse claire n’en est sortie par rapport au fait que les mobiles soient source de tumeur au cerveau.
En mai 2011, l’agence internationale de recherches sur le cancer suggère au public d’adopter des mesures pour réduire l’utilisation de ces produits mobiles ou de les utiliser sans les approcher de la tête.
Plusieurs nations conseillent également les enfants de modérer l’utilisation des mobiles.
En dehors des mobiles, il faut aussi considérer les sources d’ondes comme les infrastructures comme les stations et antennes permettant aux mobiles de recevoir.
Ces dernières sources émettent à une intensité bien supérieure. Cependant l’intensité au sol est rapidement réduite avec la distance. En définitive, les radiations émises par les stations et antennes sont plus faibles que les mobiles au niveau du sol.

Hypersensibilité électromagnétique

Les symptômes des personnes particulièrement sensibles aux ondes électromagnétiques vont d’une sensation de chaleur sur la peau de la tête et des extrémités à des pertes d’attention et de réaction en passant par des maux de tête et de la fatigue. Palpitations et tachycardie peuvent aussi être liées.
Néanmoins il faut rester prudent quant aux conclusions un peu hâtives de l’apparition de ces symptômes, le stress peut en être la cause.

Conclusion

Lorsque l’on évoque les ondes il faut distinguer le type d’onde caractérisé par la fréquence plus ou moins élevée et l’intensité d’une onde exprimée en Watts.
Il apparaît que les appareils électromagnétiques  que l’on utilise au quotidien utilisent des fréquence relativement faible par rapport aux ondes dites ionisantes qui provoquent des troubles pour le corps humain. Ainsi de ce côté, nous n’avons pas de soucis à nous faire.
En revanche en ce qui concerne l’intensité des ondes, nous demeurons dans l’incertitude malgré les nombreuses recherches effectuées.
A priori le majeur problème réside au niveau de l’utilisation des mobiles car nous les portons très proche de notre cerveau. C’est cette proximité qui pose problème car l’intensité des ondes émise y est au maximum.
Mais il est interessant de savoir que l’intensité décroit rapidement dès que l’on s’éloigne. Tant qu’un appareil respecte les normes et que nous ne sommes pas trop proche d’un appareil, il semblerait qu’aucun risque ne soit pris.
Le premier appareil susceptible de créer des problème serait le téléphone cellulaire. Les ondes WiFi et autres types d’ondes électromagnétiques, si elles sont émises dans les normes ne seraient pas source d’inquiétude.
Je vous invite à parcourir les liens suivants pour en apprendre davantage sur les facteurs intervenants. On suivra de près les résultats des études scientifiques et les différents rapports de l’OMS et autres groupes privés et/ou publiques.
Sources :