Dalles IPS, TN, MVA, PVA – Comparaison des technologies

TN ,IPS, MVA et PVA représentent quatre technologies d’écran LCD. Elles coexistent sur le marché des dalles en fonction de leur différents avantages selon les utilisations des consommateurs.
TN ou Twisted Nematic, est une type de technologie de dalle qui occupe 90% des écrans vendus sur le marché.
Avantages du TN : très bon marché, faible consommation énergétique, faible encombrement, très peu de chauffe, souvent très rapides à l’affichage (un bon point pour les jeux et la vidéo).
Inconvénients : les angles de vision sont restreints (la combinaison du TN avec un film peut accroitre l’angle jusque 160°) et insuffisances au niveau du rendu des couleurs.
TN est une technologie plus économique que les autres, certaines dalles sont très réactives. Ces dalles peuvent ainsi présenter un rapport qualité / prix très intéressant.
IPS ou In-Plane Switching désigne une technologie d’écran LCD. La technologie IPS a été développée par Hitachi en 1996 lors de travaux de perfectionnement de la technologie TN-TFT en utilisant des cristaux liquides dont l’axe est parallèle au plan de l’écran. L’angle de vision sont très large mais le nombre de transistors double, diminuant la transparence. Il est sujet au fourmillement pour les films.
Ces derniers écrans bénéficient des angles de vision les plus ouverts. Après une vague de creux, ils reviennent en force en ce moment avec, chaque année, de nouveaux progrès très appréciables. Depuis 2008, leur consommation d’énergie a chuté, les noirs ont gagné en profondeur, leur réactivité a augmenté. Le hic : ils restent plus chers.
Le MVA (Multi-domain Vertical Alignment) a été introduit en
1998 par Fujitsu, il améliore sa technologie VA en intégrant plusieurs domaines de réfraction par cellule, augmentant ainsi la qualité du noir (<1 cd/m2), la réactivité et permettant d’améliorer fortement le contraste utile et des angles de vision homogènes.
Le PVA (Patterned Vertical Alignment) est le produit réalisé par la compagnie Samsung, les couleurs noires atteignent 0,15 cd/m2 permettant un contraste de 1000:1.
Les écrans MVA sont opaques au repos. Les écrans PVA sont plus sujets au
fourmillement dans les films que les dalles TN et MVA.
Les écrans MVA disparaissent, très proches du PVA dont les angles de
vision sont moins ouverts, avec un noir moins profond mais en contrepartie cette technologie est habituellement un peu moins coûteuse et moins sujette au fourmillement dans les films. Comme les PVA, le blanc se révèle coûteux en énergie.
Les écrans MVA paraissent un peu plus polyvalents que les PVA, avec des
aptitudes particulièrement intéressantes pour la vidéo sur ordinateur.

Conclusion pour les consommateurs

  • TN : tout usage sauf retouche ou CAO/PAO, bon marché, faible consommation
  • MVA : tout usage, haut de gamme, consommation relativement élevée
  • PVA : plus orienté photo et CAO/PAO pour une personne face à l’écran mais peut convenir à tout usage, consommation moyenne
  • IPS : usage typé professionnel de l’image, présentation sur écran à plusieurs personnes ou à un client, consommation élevée, très haut de gamme
La plupart des consommateurs trouveront leur compte dans une dalle TN
(économique) ou MVA/PVA (haut de gamme).
A titre d’exemple le iPhone 5 de Apple intègre une dalle IPS. Samsung utilise sa propre technologie (Super Amoled) dérivée du Amoled avec des temps de réponse intéressants.

Laisser un commentaire